Géographie et caractéristiques

 

Boa Vista — Brava — Fogo — Maio — Sal — Santa Antao — Santiago — Sao Nicolau — Sao Vicente

Cap Vert : Carte géographique

Boa Vista

Boa Vista

Cette île de forme arrondie est la plus proche du continent africain. Elle présente des caractéristiques communes avec l'île de Sal : elle est bordée de magnifiques plages désertiques de sable fin sur 56 km, où l'on peut se baigner dans des eaux tranquilles, limpides et chaudes toute l’année.

Les plongeurs et les pêcheurs trouvent ici un paradis quasi-intact. Boa Vista, bien que désertique, est néanmoins très attirante et surtout attachante. En plus de ses plages, cette île présente des paysages fantastiques : les oasis cernées de dattiers et de cocotiers, les nombreuses dunes de sable et les îlots occupés par les oiseaux seront autant d’images qui vous resteront après votre séjour...

Brava

Brava

Brava est la plus petite île habitée du pays, mais aussi la plus montagneuse de l’archipel. Les sept volcans, encore actifs mais cependant calmes depuis des siècles, rendent son relief très accidenté.

Grâce à son micro climat (elle est presque constamment recouverte d’une légère couverture nuageuse), Brava est le paradis des belles fleurs. On y trouve notamment des hibiscus, des lauriers roses et des bougainvilliers, qui raviront les promeneurs à chacun de leurs pas. Du fait de son relief et de sa végétation, l'île se prête bien à la randonnée avec ses nombreux sentiers. Le vélo tout terrain est aussi un bon moyen de locomotion et de randonnée, surtout pour aller se baigner dans des criques isolées et désertes. Sur cette île, la musique est un élément important de la vie quotidienne.

Fogo

Fogo

Autrefois elle s’appelait Sao Filipe, mais avec la fureur de son volcan, on lui préféra le nom de Fogo, qui signifie « feu ». C’est une île ronde, habitée de 36000 habitants sur une superficie de 476 km2 et surmontée d’un pic de 2829 mètres d’altitude, le volcan Pico.

On pourra tenter d’escalader le volcan, ou tout simplement marcher dans les forêts de conifères. Les magnifiques plages de sable noir, Fonte Bila, Praia de Nossa Senhora Soccorro et la baie de Salinas, permettront des baignades agréables. L’architecture des maisons de Fogo que l’on appelle les sobrados, avec leur style colonial et leur balcon en bois est assez atypique. On pourra aussi découvrir des édifices tels que l’église de sao Filipe et de Sao Lourenço, des cimetières de blancs, riches, et de noirs, pauvres, qui retracent une époque

Maio

Maio

Cette île de 269 km2 permet une immersion complète dans la vie capverdienne. Les quelques 6500 habitants vivent au rythme des soirées dans les petits bars, où ils consomment la boisson nationale, une eau de vie à base de canne à sucre.

Cette île est plate et désertique. Des dunes façonnent le paysage au nord, et on trouve tout de même quelques oasis de cocotiers dans le sud. Les 25 km de plage de fin sable blanc permettent une baignade très agréable dans des eaux transparentes chaudes toute l’année. Par ailleurs, une promenade nocturne sur le rivage sera probablement l’occasion de voir les tortues pondre leurs oeufs.

Sal

Sal

Cette île plate de 216 km2 est la plus connue de toutes. Elle s’étend du nord au sud sur 29,7 km et d’est en ouest sur 11,8 km.

Les points les plus élevés sont le Monte Grande avec 406 mètres et le Monte Leste haut de 263 mètres. La population y est très accueillante. A Sal, les amateurs de « farniente » seront enchantés par les plages de sable blanc, l’eau turquoise. Sal est également l’île idéale pour les passionnés de sports nautiques ainsi que pour bien d’autres activités…

Santa Antao

Santa Antao

Elle peut être qualifiée d’île du trek. La splendeur des paysages et la gentillesse des habitants font de cette île de 779 km2 de superficie un paradis de l’écotourisme.

Accessible de Mindelo (Sao Vicente) par une courte traversée en bateau, vous serez saisi à votre arrivée par les imposants reliefs. La végétation est très différente au nord et au sud. L’humidité de la zone nord a permis les cultures de canne à sucre, de maïs, de bananes et la présence de nombreux cocotiers et manguiers. Le sud reste en revanche très sec. Il existe beaucoup d’endroits encore vierge avec des paysages surprenants : de profondes ribeiras, des ruisseaux, des versants rocheux vertigineux, des pics et des sommets noyés dans les nuages. C’est pourquoi cette île est idéale pour la randonnée à pied ou en vélo tout terrain.

Santiago

Santiago

Santiago est la plus grande des îles de l’archipel avec ses 991 Km2, et la plus peuplée, avec 237000 habitants environ, soit près de la moitié de la population du Cap-Vert. Elle s’étend du nord au sud sur 80 km et d’est en ouest sur 29 km.

C'est la plus africaine des îles par sa population et sa beauté tropicale. Riche d'histoire, elle a vu naître le peuple capverdien et la première ville portugaise de l'Afrique Occidentale, Cidade Velha. Des pirates connus comme Francis Drake et G. Gassard le Nantais l'ont maintes fois attaquée et pillée. Ile agricole de montagnes et de vallées, de criques désertes et de plages de sable noir ou brun comme celle de Tarrafal dont les palmiers sont pris d'assaut par les singes importés du continent, Santiago tire son authenticité de son origine volcanique qui a fortement modelé le paysage. Praia la capitale est une ville moderne et son marché "Sucupira" est un véritable centre commercial à l'africaine. Cidade Velho, berceau de la culture Capverdienne et ses vestiges, Assomada et son marché très animé, Santa Cruz vallée verdoyante et ses plantations de bananes bordées de cocotiers et de papayers, Sao Jorge et l'unique jardin botanique de l'île avec son climat doux et sa végétation luxuriante ... autant d'endroits qui méritent une halte. C’est pourquoi cette île est idéale pour la randonnée à pied ou en vélo tout terrain.

Sao Nicolau

Sao Nicolau

Cette île montagneuse d’une superficie totale de 388 km2 s’étend d’est en ouest sur 51 km et du nord au sud sur 25 km. Le plus haut sommet est le mont Gordo, qui atteint 1312 mètres d’altitude.

Le paysage sauvage, rude et austère des sommets contraste avec les vallées plus ou moins verdoyantes où se concentre la plus grande partie de la population. Sur la côte ouest du côté de Tarrafal, une zone montagneuse plutôt aride et sèche, bordée de plages de sable noir, côtoie une région fertile, Ribeira Brava, Agua das Patas et la plaine de Faja. De plus, de nombreux canyons très profonds rappellent un peu les paysages du Far West d’une manière surprenante.

Sao Vicente

Sao Vicente

Sao Vicente, île sèche et rocailleuse, du à son passé volcanique très intense, souvent dominée par des vents forts, s’étale sur 227 km2 avec une longueur d’est en ouest de 25 km et une largeur du nord au sud de 16,5 km.

Mindelo, la capitale de l’île, est attachante en raison de son architecture coloniale et colorée, des coutumes et de l’ambiance : restaurants et cabarets reçoivent régulièrement musiciens et chanteurs, jouant des rythmes chauds rappelant l’atmosphère plutôt brésilienne. De plus, cette île est considéré comme « la salle des fêtes des Capverdiens ». Deux évènements sont à l’origine de ce surnom : le carnaval, organisé chaque année et qui donne à cette île un parfum brésilien et les « nuits trépidantes du mois d’août », où musiciens d’Afrique occidentale, du Brésil, du Portugal, des Etats-Unis et du Cap-Vert proposent un voyage musical autour du monde.